Choisissez la meilleure offre internet grâce à nos analyses et comparatifs!

Bientôt des offres internet ultra haut débit?

Vous avez pu entendre parler ces dernières semaines de l’ultra haut débit, qui prendrait le relais du haut débit que l’on connait actuellement sur les offres internet ADSL et fibre optique…retour en détail sur cette notion, et ses perspectives à moyen terme.

Des débits allant jusqu’à…10 Gb/s

Si certains pensent que la 4G (technologie mobile de 4ème génération, promettant des débits théoriques allant jusqu’à 100 Mb/s, c’est à dire quasiment au niveau d’une offre internet fibre optique) pourrait directement concurrencer les offres internet fixes, ces dernières ne sont pas forcément en reste.

ultra haut debitBien que le territoire demeure inégalement couvert (encore au niveau de l’ADSL, mais surtout au niveau de la fibre optique qui continue de se développer ville à ville, avec des réseaux de qualité parfois sensiblement différente), on évoque déjà une technologie plus rapide: l’ultra haut débit.

Prenant donc la suite du très haut débit, cette nouvelle technologie de l’internet fixe promet des débits minimum de 1 Gbit/s, avec potentiellement des pointes à…10 Gbit/s.

Évidemment une telle vitesse de débit nécessite un usage très intensif de l’internet, voire plutôt de nouveaux usages, et s’adresse pour l’instant essentiellement aux entreprises.

Une offre internet ultra haut débit déjà disponible à Paris

L’entreprise Nerim propose déjà ces services en Ile de France (à destination donc uniquement des professionnels pour l’instant): l’intégralité de Paris intra muros est éligible à ces offres internet, de même que plusieurs zone dans les Hauts de Seine, le Val de Marne ainsi que la Seine Saint Denis.

L’entreprise cliente paie un abonnement mensuel, et finance aussi le cout du raccordement aux services du fournisseur internet.

Enfin, le gouvernement vient d’annoncer la création à l’avenir de quartiers numériques qui devront obligatoirement intégrer l’accès à l’ultra haut débit dans leur zone. avec une enveloppe budgétaire de plus de 200 millions d’euros sur ces projets, on pourrait voir fleurir quelques bastions de l’ultra haut débit en France…en attendant une démocratisation aux particuliers dans quelques années!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note