Choisissez la meilleure offre internet grâce à nos analyses et comparatifs!

Qui pour racheter SFR? Numericable ou Bouygues Telecom?

Une fois n’est pas coutume, gros plan non pas sur une promotion sur de nouvelles offres internet, mais sur une actualité qui pourrait changer fondamentalement la donne sur le marché des FAI et des opérateurs mobiles: les discussions concernant le rachat de SFR, avec deux offres actuellement sur la table, celles de Numericable et Bouygues Telecom.

2 acheteurs potentiels pour SFR: Numericable ou Bouygues Telecom

Numericable planchait sur le dossier depuis maintenant plus d’un an, et ce qui n’était auparavant qu’une rumeur s’est définitivement confirmé: SFR est bien à vendre. On connait depuis hier les deux candidats au rachat de l’opérateur, et les grandes lignes des projets financiers, industriels et sociaux de chaque potentiel repreneur.

La date limite fixée par Vivendi pour faire valoir la volonté de rachat de SFR a obligé un second acteur à divulguer ses prétentions, en l’occurrence Bouygues Telecom.

rachat-sfr-numericable-bouygues

L’enjeu de cette fusion est majeur pour le secteur des télécoms, chamboulé depuis l’arrivée de Free Mobile qui a cassé les prix sur le segment de la téléphonie mobile et obligé les opérateurs historiques à revoir leurs marges à la baisse. Une consolidation sur le marché était donc prévisible, reste maintenant à savoir quels seront les acteurs impliqués dans la nouvelle entité.

Bouygues Telecom s’était ainsi déjà rapproché de SFR il y a quelques mois en annonçant une mutualisation de leurs réseaux mobiles afin d’effectuer des économies au niveaux des investissements de développement des infrastructures. De l’autre côté, Numericable a fait savoir depuis de longs mois sa volonté de prendre le contrôle de SFR…

Deux propositions similaires pour l’émergence d’un nouveau géant des Télécoms en France

Le résultat d’une fusion Bouygues Telecom-SFR permettrait de faire émerger un nouveau géant dans le secteur de la téléphonie mobile, avec plus de 30 millions d’abonnés sur le territoire. Numericable à l’inverse tablera sur sa très bonne position sur le segment des abonnements internet fixe (câble et fibre optique) et sur un investissement stratégique tout à fait complémentaire.

Les deux propositions mettent en avant des synergies industrielles importantes de plusieurs milliards d’euros et insistent sur la viabilité sociale de chaque option. Reste à voir quel sera le projet choisi par Vivendi dans le cadre de la revente de l’opérateur.

Enfin, il faudra également compter sur l’autorité de la concurrence pour valider la fusion des entités concernées, faisant naitre une entité très puissante dans l’industrie des Telecoms.

Réponse dans les prochaines semaines, en tout cas cela risque également de faire bouger les lignes de l’internet fixe, tant en termes stratégiques (développement et déploiement des différentes technologies notamment, telles que le VDSL2, le G.Fast ou la fibre optique) qu’en termes commerciaux (nouvelles offres et promotions au sein des offres internet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note