Choisissez la meilleure offre internet grâce à nos analyses et comparatifs!

C’est reparti pour la guerre des débits internet?

Numericable annonce augmenter ses débits maximum fibre optique à 1Gb/S, tandis qu’Orange fait part du prochain lancement d’une offre à 500 Mb/s: parallèlement à la guerre des prix entamée par Bouygues Telecom, la guerre des débits va-t-elle reprendre?

Numericable passe à un débit internet maximum de 1Gb/s, Orange à 500 Mb/s

On avait assisté l’année dernière à un premier épisode de guerre des débits, les FAI enchainant les uns après les autres les annonces pour se démarquer en terme de débit maximum sur le marché de la fibre optique.

DEBIT-INTERNETAlors que Bouygues Telecom vient de lancer une virulente guerre des prix avec l’arrivée de son offre internet Bbox triple play à moins de 20€/mois sans engagement, certains concurrents essaient de se démarquer en mettant en avant une offre de service plus complète, et ce en commençant par un meilleur débit pour leur abonnement internet.

Numericable, au cœur de l’actualité pour le rachat de SFR, vient ainsi d’annoncer discrètement qu’il monterait le débit maximum de ses offres de 200 Mb/s à 1 Gb/s pour quelque heureux élus.

Dans le même temps, Orange vient également d’annoncer le lancement prochain d’une offre internet Livebox Jet, présentant la particularité d’offrir un débit accéléré (500 Gb/s) pour ses abonnés.

Le problème de l’éligibilité à la fibre optique demeure essentiel

Pour en profiter, le problème principal risque de demeurer le même: être éligible à la fibre optique dans votre ville. Les réseaux fibre optique déployés par les opérateurs sont en effet pour la plupart disponibles dans les plus grandes agglomérations, et on vous recommande avant tout d’effectuer un test d’éligibilité fibre optique.

Testez ici votre éligibilité aux offres Fibre Numéricable!

Car le déploiement de la fibre optique sur le territoire prend du temps  (d’où le lancement commercial du VDSL2 il y a quelques mois).

La question principale du côté du consommateur reste la plupart du temps non pas de choisir entre 100 Mb/s et 1 Gb/S, mais uniquement de savoir s’il est éligible à une offre internet très haut débit lui permettant d’utiliser de manière fluide sa connexion internet.

Reste donc encore du chemin à parcourir du côté des FAI pour que les annonces commerciales correspondent à une réalité majoritaire des débits en France, ce que vient d’ailleurs de souligner la commission européenne dans sa revue de la situation des abonnements internet haut débit en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note